Vœux de Monsieur le Maire aux Lourdaises et aux Lourdais

Chères Lourdaises, Chers Lourdais,

Chers Concitoyens,

 

Je suis fier et honoré de m’adresser à vous, pour la première fois de mon mandat. en cette dernière journée de l’année.

 

Une année inédite à bien des égards, une année d’épreuves économiques, sociétales et humaines pour beaucoup d’entre vous.

 

J’ai conscience que le changement bouscule et souvent dérange, mais la crainte et la peur ne doivent pas empêcher l’action car il y a beaucoup à faire pour notre ville. 

 

Il y a trop à faire pour notre avenir commun, pour ne pas oser porter la transformation nécessaire à notre survie et offrir un avenir pérenne aux générations futures.

 

Cette volonté de repenser notre ville, nous la portons, nous l’incarnons mon équipe et moi-même.

 

Le tempo de 2020 a été donné par un virus qui a mis à mal notre ville, un territoire, une nation toute entière.

 

Et pourtant, cette année qui s’achève a vu fleurir un grand nombre d’initiatives solidaires, et c’est pour moi le signal fort que l’ADN de Lourdes, que le message de fraternité et de solidarité de notre chère cité nous permettra de transformer les contraintes en opportunités. 

 

2020, ce fut, certes, l’année de la pandémie mais aussi celle du choix, de la confiance que vous m’avez accordée en juin dernier en même temps que vous m’avez confié vos inquiétudes, vos impatiences, vos attentes, vos espoirs…

 

Depuis, quotidiennement, je m’attache à faire ce à quoi je m’étais engagé pendant la campagne et ce, malgré les freins de toutes natures, les contraintes liés à la COVID-19, la complexité de la situation et les arcanes de la politique.

 

L’année 2021 sera l’année des défis, ne nous y trompons pas.

 

Nous avons la lourde charge de construire ensemble l’avenir de Lourdes.

 

Pour ma part, je continuerai avec abnégation et sincérité, à travailler avec et pour chacune et chacun d’entre vous.

 

Face à cette crise économique, sociétale et humaine qui frappe Lourdes, nous savons, vous et moi, que nous trouverons la force nécessaire dans notre histoire commune, dans le message de Lourdes que nous incarnons, chacun d’entre nous, à notre mesure.

 

Lourdes, cœur des Pyrénées, ensemble c’est déjà demain !

 

Ce message, je l’ai porté à chaque fois que cela m’a été possible et ce, au plus haut niveau de l’Etat.

 

Nous avons besoin de panser et de repenser Lourdes.

 

Nous devons refonder notre cité et cela passe par la co-construction d’un grand plan de relance économique, social et humain.

 

Je m’y emploierai, je m’y engage.

 

Cela ne pourra se faire sans rigueur et sans volonté d’innover.

 

Cela ne pourra se faire sans vous.

 

Je sais pouvoir compter sur vous et vous savez pouvoir compter sur moi.

 

Beaucoup d’entre vous ont traversé des épreuves. J’ai une pensée émue et sincère pour toutes celles et ceux qui nous ont quittés, toutes celles et ceux qui ce soir sont seuls, souffrent, celles et ceux qui travaillent, qui sont loin de leur famille, de leurs amis, toutes les personnes fragiles et vulnérables, tous les malmenés et les cabossés de la vie.

 

Pendant quelques heures, dans le plus grand respect des règles sanitaires, chacun va tenter de laisser ses préoccupations de côté.

 

Mais quelles que soient les épreuves de cette année et même si l’année 2021 s’annonce difficile, j’ai le devoir, et je vous en fais la promesse engagée en acceptant la mission de Maire de la ville de Lourdes, de tout faire pour relever notre ville.

 

Lourdes a besoin aujourd’hui plus que jamais d’unité, d’espoir, de résilience, d’adaptabilité et d’être mue par un esprit d’initiative et d’audace inédit.

 

Oui, Lourdes a besoin de se renouveler et cela passe par l’union sacrée pour affronter la crise, les crises et reconstruire un avenir pérenne pour Lourdes. Ne cherchons pas la division par des jeux de rôle dangereux.

 

Lourdes est à un tournant de son histoire, le feindre ou l’ignorer serait stérile et malhonnête.

 

Ce soir, je ne vais pas vous promettre qu’en 2021 « tout ira bien », « il n’y aura qu’à »… ce serait vous mentir et vous manquer de respect.

 

La nouvelle année sera encore une année difficile, mais je suis animé d’une foi sincère et viscérale en Lourdes, et je fais confiance aux Lourdaises et aux Lourdais. 

 

La nouvelle année devra être aussi celle de la résilience et de l’espérance qui nous permettront de redonner à Lourdes sa place et sa force, parce que Lourdes est plus qu’une ville.

 

Je crois en notre capacité de construire l’avenir commun de Lourdes, quant à moi, j’y mettrai toute mon énergie, tout mon cœur, tout mon enthousiasme et ma sincérité tout en sachant vos impatiences et vos exigences.

 

Je ne serai pas digne de ma fonction, s’il n’en était pas ainsi.

 

Ensemble, je le sais, nous inscrirons notre chère cité dans une vision de territoire à long terme car « Etre homme, c’est précisément être responsable. C’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde » (Antoine de Saint Exupéry).

 

Je vous souhaite tous mes meilleurs vœux pour 2021.

Thierry LAVIT, Lourdes le 31 décembre 2020

 

Publié le 31/12/2020