PROTEGER LES ENFANTS DES VIOLENCES CONJUGALES


Pour désigner l'enfant qui grandit dans un foyer où les parents sont aux prises avec la violence conjugale, les termes de « témoin » et « victime » sont fréquemment employés. Parce que chacun de ces termes ne décrit qu'une vision parcellaire de ce que peut vivre un enfant, l'Observatoire national de l'enfance en danger - ONED leur a préféré la notion « d'exposition ». L'enfant exposé est celui qui n'est pas protégé parce qu'il :

• voit directement les violences, de quelque nature que ce soit, se dérouler sous ses yeux,
• entend les violences s'exercer dans une pièce voisine (cris, pleurs, implorations, bruits d'objets brisés, dénigrements, humiliations),
• vit globalement dans un perpétuel climat de tension.



C’est ainsi, que certains vont souffrir de symptômes internalisés (repli sur soi, tristesse, inhibition, anxiété, dépression..), de symptômes externalisés (manifestations de colère, agressivité, comportements anti-sociaux...) alors que d'autres n'afficheront aucun d'entre eux, sans pour autant pouvoir dire qu'ils se portent bien ; les difficultés pouvant surgir à différentes périodes de leur vie.

Un enfant témoin de violences conjugales aurait 7 fois plus de risques de devenir violent à l'âge adulte, et peut à contrario adopter un statut de victime.
L'exposition aux violences au sein du couple est toujours vécue sous le mode du secret. Niée, banalisée le plus souvent par l'auteur comme par la victime, l'enfant apprend à minimiser la peur et de ce fait aura du mal à exprimer ses émotions.
Écartelé par des conflits de loyauté, l'enfant vit dans un tel climat de tension, de domination qu'il est dans la crainte, la terreur, quasi permanente de comportements violents.

Même si l'enfant ne semble pas présenter de séquelles psychologiques, l'intervention d'un pédo-psychiatre ou d'un psychologue est à envisager. A la fois pour évaluer les conséquences psychologiques de la violence sur l'enfant et analyser sa manière de percevoir les événements, mais aussi dans le cadre de la poursuite de la relation avec ses parents.


UNE SOIRÉE PLACÉE SOUS LE SIGNE DE L'OCCITAN


C'est devant une salle comble que les 7 membres du groupe Nadau se sont produits, ce vendredi 7 novembre 2014, à l'Espace Robert Hossein.

Présent depuis 40 ans, le groupe n'a pas failli à sa réputation lors de cette soirée à Lourdes. Le public venu nombreux, fut entrainé par la voix de ce conteur d'exception, qui sait vous faire voyager à travers le temps et l'espace. C'est ainsi que l'on se retrouve à Dax, a Cuqueron mais également en montagne tout en chanson . Expliquée en Français et chantée en Occitan, Nadau raconte notre histoire. "Dans les Pyrénées, les chansons sont en occitan, sauf certaine qui sont en français, qui nous viennent des soldats", et voilà que "Mon dieu que j'en suis à mon aise", résonna ce soir la, repris en coeur par le public.

"Comme nous sommes à Lourdes, une chanson à la Vierge": Maria en occitan, a été interprétée par le Groupe. Un petit clin d'oeil qui a séduit les spectateurs, qui ont fait une ovation à la fin du concert .

De la cornemuse à la guitare électrique, de l'humour à l'émotion, Nadau c'est un mélange des genres, qui a rendu ce spectacle de deux heures exceptionnel.





HALLOWEEN AU PIC DU JER: UN VÉRITABLE SUCCES


Squelettes, citrouilles, sorcières, tous étaient au rendez-vous ce vendredi 31 octobre, pour fêter halloween au pic du jer.

Cette douzième édition, fut un réel succès auprès des plus petits mais aussi des plus grands, qui ont pu assister au spectacle du chaudron magique dans les grottes.

Plus de 200 enfants de moins de 10 ans ont récoltés dans leurs petits seaux les 20 kilos de bonbons distribués et ont sollicités les trois maquilleuses présentes sur place pour l'occasion, afin de finaliser leurs terrifiants déguisements.

Une superbe journée sous le soleil a été offerte aux enfants par l'équipe du Pic du Jer, qui prépare de nouvelles surprises pour l'année prochaine.


UN VOYAGE EXTRAORDINAIRE POUR DE JEUNES COLOMBIENS


C'est une occasion unique pour ces jeunes colombiens, venus en voyage à Lourdes, d'être reçus par Madame le Maire et son conseil municipal, pour une petite réception en leur honneur.

Cette délégation, venue d'une petite vallée située à une heure au sud de Bogota en Colombie, à coté de la ville d'Anolaïma, composée de 13 enfants et de 17 adultes, a pu réaliser ce voyage grâce à la mission San Martin de Porres, de la fraternité Saint Pierre, installée en Colombie depuis une dizaine d'année.

Cette mission à dominante éducative, a créee en 2009 une école catholique primaire "Saint Dominique Savio", et aujourd'hui ce sont ces enfants qui ont eu la "formidable opportunité de connaître notre Pays, notre territoire" précise Madame le Maire, en participant à ce voyage qui est une très belle récompense. "C'est la première fois que vous quittez votre pays pour vous rendre en France, et choisir Lourdes est pour nous un message fort que vous nous adressez, sachez que nous en sommes extrêmement honoré", souligne Josette Bourdeu.

La municipalité a offert aux enfants un paquet avec des cadeaux (porte clés, casquettes, crayons de couleurs, bracelets) à l'image de Lourdes, un petit geste simple qui a donner à ses enfants de nouveaux souvenirs à ramener avec eux en Colombie.







LOURDES ET OUREM-FATIMA RASSEMBLÉS POUR CÉLÉBRER UN "MARIAGE"


C'est sous un soleil radieux, qu'une délégation Portugaise d'Ourem-Fatima a fait le déplacement jusqu'à Lourdes, ce week end du 25 Octobre 2014, pour officialiser le Jumelage entres les deux villes.

Composée de Paulo Fonseca, Maire d'Ourem, de Deolinda Simoes, Présidente de l'Assemblé Municipale, de Nazareno do Carmo, Maire Adjoint, de Fernando Paquim, Technicien de Tourisme, de Francisco Vieira, Président de l'Association des Entrepreneurs d'Ourem (ACISO), d'Amorim Goncalvez, Vice-Président ACISO, et de Carlos Neves, représentant de Fatima, cette délégation fut accueillie en Mairie par Josette Bourdeu, Maire de Lourdes et les membres du Conseil Municipal.



LA VILLE VÊTUE DE ROSE

Depuis quelques jours vous avez peut-être remarqué les rubans sur le parvis de l'Hôtel de ville et au square Charles de Gaulle, nos fontaines colorées et les lumières roses qui éclairent à la nuit tombée l'Hôtel de ville. En effet pour la première fois, la ville de Lourdes participe à la lutte contre le cancer de sein en se parant des couleurs d'Octobre rose.

Une course, organisée par les étudiants en deuxième année de «techniques de commercialisation» de l'IUT de Tarbes et la ligue contre le cancer du sein,  a eu lieu pour l'occasion au lac de lourdes, ce dimanche 26 octobre 2014. Plus de 200 participants ont marché et couru pour la bonne cause.  Madame le Maire, accompagnée d'Odile Vigne et d'Annette Cuq, Conseillères Municipales et des organisateurs de l'évènement, a donné le départ de la course en leur souhaitant beaucoup de courage.

Une belle initiative qui a rassemblé les enfants et les adultes, lors de cette seconde édition "d'Attrape moi si tu peux",  tous unis pour lutter contre le cancer du sein et qui avait également pour but de sensibiliser au dépistage et d'aider à la recherche.


 


CHANGEMENT JOURS DE COLLECTE

A PARTIR DU 1ER JUILLET


A compter du 1er juillet 2014 nous attirons votre attention sur les évolutions suivantes :

- Le secteur centre-ville qui est collecté en sacs passe à 4 collectes : lundi, mercredi, vendredi et samedi.

- Le secteur périphérique collecté en bacs passe à 1 collecte le jeudi.

Le tri sélectif reste collecté le mardi sur toute la ville de Lourdes. Les bacs et les sacs doivent être sortis la veille à partir de 20H00.


Nos services sont mobilisés pour accompagner les Lourdais dans la réussite de cette nouvelle organisation qui fera l’objet d’une évaluation au plus tard dans 6 mois pour en tirer les enseignements et procéder si nécessaire à d’éventuels ajustement.



Plus d’informations au 05.62.42.71.68 anais.giannini@ccpl-lourdes.fr – katia.dupont@ccpl-lourdes.fr
Service Environnement, CCPL, Z.I du Monge, 1 rue Francis Jammes, 65100 Lourdes.





Toute l'actualité de votre Commune  >>Lire la suite

Mentions légales | Nous contacter