Inauguration de l'espace Jean Zay dédié à la jeunesse

Inauguration Service Vie Cit Jeunesse - Maire coupe le rubanLa volonté de mener des actions pour la jeunesse

La Municipalité a souhaité développer des actions et une offre de services pour tous les jeunes du bassin Lourdais.

Cette volonté politique s’est traduite par la création au sein de la Municipalité d’un service Vie Citoyenne Jeunesse.

Afin de faciliter les interactions et les échanges entre ce service et les jeunes il était nécessaire de dédié un lieu à ces actions, l’espace Vie Citoyenne Jeunesse Jean Zay a donc vu le jour !

Il se situe au 8 passage des Tilleuls (derrière le palais des congrès) en plein centre-ville. Ouvert à tous, cet espace a pour objectif de proposer à l’ensemble des jeunes de la ville des loisirs éducatifs, des informations et un accompagnement dans la réalisation de leurs projets.

 

Inauguration Service Vie Cit Jeunesse local webPourquoi l’Espace Jean Zay

Jean Zay est un illustre ministre de l’Éducation nationale du Front Populaire, et un républicain décidé à résister à Hitler ayant été victime de ses engagements et de ses convictions. Il fut également artisan de la création du CNRS. Ces cendres ont été transférées au Panthéon courant 2014.

En savoir plus

 

Découvrir le Service Vie Citoyenne Jeunesse

 

Publié le 06-07-2017


La restauration de l'église a commencé

ConfPresse Travaux église paroissiale webJosette Bourdeu, Maire de Lourdes, a réuni mercredi 14 juin Alain Abadie, adjoint délégué aux travaux, l'abbé Jean-François Duhar et Mr Defol, architecte, afin de présenter les travaux qui seront réalisés pour la réhabilitation de l'église.

À la suite du concours de maîtrise d'oeuvre lancé initialement pour les problèmes de toit incluant un diagnostic complet de l'état de l'église paroissiale, les agences Thouin Architecture et Defol-Mousseigne ont signalé de nombreux travaux nécessaires à la pérennité de l'église. Ils ont pointé un mauvaix état sanitaire (fissures des murs, soucis d'hétérogénéité du sol, déformation des arcs-boutants) et la vétusté générale du bâtiment.

Retrouvez-ici le diagnostic détaillé

Le montant de 600 000€ prévu est monté à 3 millions d'euros, une somme que la municipalité a décidé avec les architecte d'étaler sur 3 ans et 4 phases au fil des rénovations. Elle a également renoncé aux travaux sur l'Office de Tourisme du bas de ville prévus dans le contrat Grand Site.

Dès lors, et jusqu'à début juillet, des étaiements et confortements d'urgence des arcs-boutants sud sont en cours. Afin de préserver la saison touristique et les fêtes de Noël, les autres travaux débuteront en janvier 2018 pour une première durée prévisionnelle de 9 mois qui devrait comporter des périodes de fermeture de l'église. Les offices dominicaux seront alors transférés dans la salle St Pierre tandis que les offices de la semaine se tiendront à l'église St Jean-Baptiste.

Afin de profiter de la mise en place de ce chantier, le raffraichissement des peintures intérieures et le nettoyage extérieur ont été programmés.
Madame le Maire espère que ces travaux et l'embellissement seront dignes de cette église.

L'abbé Jean-François Duhar a tenu à remercier Madame le Maire et toute la municipalité pour la restauration de l'église et le lancement de ces travaux nécessaires pointés depuis plusieurs années pas des études mais sans réaction.

Il a été rappelé que les dons faits auprès de l'association le Toit du Choeur et la Fondation du Patrimoine sont défiscalisables et permettront d'aider au financement de ces importants travaux. Le Toit du Choeur, gràce à diverses actions, a récolté plus de 100 000€ à ce jour.

Retrouvez ici le dossier de presse

Publié le 16-06-2017